• Accueil
  • |
  • Blogue
  • |
  • Le nouveau procès pour génocide et crime contre l’humanité de Rios Montt a été suspendu

Le blogue d'avocats sans frontière Canada

« Retour à la liste Publié par Marie-Audrey Girard
le 6 janvier 2015

Le nouveau procès pour génocide et crime contre l’humanité de Rios Montt a été suspendu

Le 5 janvier 2015 a débuté le nouveau procès pour génocide et crime contre l’humanité des accusés José Efrain Rios Montt, ancien chef d’État, et Jose Mauricio Rodriguez Sanchez, directeur d’intelligence militaire sous le régime de monsieur Rios Montt. Rappelons que monsieur Rios Montt avait été reconnu coupable le 10 mai 2013, de génocide et de crime contre l’humanité et condamné à 80 ans de prison, tandis que monsieur Rodriguez Sanchez avait été absous. Cependant, le 21 mai 2013, la Cour Constitutionnelle avait annulé le jugement en raison « d’erreurs procédurales » et avait ordonné la tenue d’un nouveau procès.

L’ouverture de ce nouveau procès, hautement médiatisé, a attiré un nombre considérable de personnes venues assister à l’audience. En effet, survivants, familles et proches de victimes, organisations civiles et observateurs internationaux s’étaient donné rendez-vous dans la salle No. 8 du Tribunal de haut risque (Tribunal Primero B de Mayor Riesgo).

L’audience, qui devait débutée à 8h30, a été ajournée à 11h afin que le Tribunal puisse recevoir la copie originale du dossier judicaire, qui était alors en possession d’un autre tribunal.

Sans conteste, la question qui était sur toutes les lèvres était de savoir si Monsieur Rios Montt allait se présenter au Tribunal. En effet, la défense de l’accusé avait présenté une requête, afin que ce dernier n’ait pas à comparaître au Tribunal, et ce, pour des raisons médicales. De ce fait, l’accusé ne s’est pas présenté au Tribunal et a demandé à être a excusé des procédures et être représenté par ses avocats. À la réouverture de l’audience, à 11h10, le Tribunal a rejeté la requête et a ordonné à la police nationale civile de conduire l’accusé au Tribunal, et ce, dans un délai d’une heure. La défense a alors déposé une demande de réexamen de cette décision (recurso de reposicion), alléguant que cette décision allait à l’encontre du droit à la santé de l’accusé et que sa présence au procès pourrait lui occasionner des dommages physiques irréversibles. Après avoir écouté les arguments de la défense, le Tribunal a résolu que l’absence de l’accusé était injustifiable et a rejeté la demande de la défense, exigeant la présence de Monsieur Rios Montt dans un délai d’une heure. L’audience a alors été ajournée jusqu’à 13h.

Quelques minutes avant la réouverture de l’audience, l’accusé est arrivé au Tribunal, couché sur une civière, entouré d’une équipe médicale. Son arrivée, hautement remarquée, a provoqué un attroupement de journalistes autour de la civière de l’accusé et ce dernier à dû être conduit dans une autre salle, contigüe à la salle du Tribunal.

L’audience s’est ouverte de nouveau peu après 13h et le Tribunal a dû se pencher sur une demande de récusation contre la Présidente du Tribunal, Jeanette Valdés, présentée par la défense de Monsieur Rios Montt. La partie défenderesse alléguait que la juge Valdés n’était pas impartiale du fait qu’elle avait externalisé ses opinions dans sa thèse de maîtrise datant de 2004, portant sur le crime de génocide. Le Tribunal a écouté les arguments de l’ensemble des parties et a finalement donné raison à la défense en ordonnant la récusation de la juge présidente.

Le Tribunal devra nommer un nouveau juge dans les plus brefs délais. De même, il est possible pour les parties de faire appel de cette décision et ce, dans un délai de 3 jours. L’audience a été suspendue jusqu’à nouvel ordre.

Certains allèguent que la requête de récusation de la juge Valdés pourrait faire partie de la stratégie de la défense afin de ralentir le processus judiciaire. En effet, les obstacles seront nombreux jusqu’à l’obtention d’une nouvelle sentence et la récusation de la juge Valdés représente le premier de ces obstacles.

 


Monsieur Rios Montt ainsi que ses avocats avant la réouverture de l’audience de 13h.

À l’entrée du Palais de Justice, avant le début de l’audience d’ouverture.

Laisser un commentaire
Commentaires (0)

Laissez votre commentaires

Mot-clés
Les derniers commentaires
Auteurs
Archives
825, rue Saint-Joseph Est, bureau 230
Québec (Québec) G1K 3C8
Canada
Téléphone : +1.418.907.2607
Courriel : info@asfcanada.ca
© Copyright - Avocats sans frontières Canada
Design Web par Egzakt