• Accueil
  • |
  • Blogue
  • |
  • Le procès pour le cas Sepur Zarco s’ouvrira sous peu!

Le blogue d'avocats sans frontière Canada

« Retour à la liste Publié par Marie-Audrey Girard
le 16 octobre 2014

Le procès pour le cas Sepur Zarco s’ouvrira sous peu!


Le 14 octobre 2014 s’est tenue la dernière audience préliminaire concernant le cas Sepur Zarco, visant à déterminer si les preuves fournies par le ministère public et les parties civiles s’avèrent suffisantes afin d’amener à procès l’ancien Colonel Esteelmer Reyes Giron et l’ancien militaire Heriberto Valdez Asij. Selon le juge, Miguel Angel Galvez, du tribunal de haut risque (Tribunal de Mayor Riesgo B), il y a suffisamment de preuves pour citer M. Reyes à procès pour des accusations de crimes contre l’humanité relatifs à des allégations violences sexuelles (agressions sexuelles, esclavage sexuel et travaux forcés), de meurtres et de crimes contre l’humanité relatifs aux actes inhumains commis et portant atteinte à la dignité humaine. Les accusations retenues contre le second accusé, M. Valdez Asij, sont celles de disparitions forcées et de crimes contre l’humanité pour des actes de violences sexuelles.

Rappelons que Sepur Zarco est une communauté dont la population est composée majoritairement de personnes autochtones mayas et qui a été le théâtre de plusieurs graves violations des droits humains durant le conflit armé interne et plus précisément, au début des années 1980. Les victimes, majoritairement des femmes, ont témoigné, dans le cadre des procédures préliminaires, qu’elles ont été victimes d’esclavage sexuel pendant plus de 6 mois et ont subi de nombreuses agressions. Par ailleurs, elles ont été témoins de nombreuses violences, dont plusieurs meurtres, actes de torture et disparitions forcées, commise à l’encontre des habitants de la communauté de Sepur Zarco.

L’ouverture de ce procès est une excellente nouvelle, car c’est la première fois qu’une accusation de crime contre l’humanité pour des crimes de violences sexuelles et plus particulièrement d’esclavage sexuel, est portée devant un tribunal national. C’est donc une avancée notoire en ce qui concerne la reconnaissance judicaire des violences sexuelles et la fin de l’impunité pour les crimes commis dans la communauté de Sepur Zarco.
 

Audience préliminaire du tribunal du haut risque pour la cas Sepur Zarco

 

Sujets : Guatemala
Laisser un commentaire
Commentaires (0)

Laissez votre commentaires

Mot-clés
Les derniers commentaires
Auteurs
Archives
825, rue Saint-Joseph Est, bureau 230
Québec (Québec) G1K 3C8
Canada
Téléphone : +1.418.907.2607
Courriel : info@asfcanada.ca
© Copyright - Avocats sans frontières Canada
Design Web par Egzakt