Le blogue des coopérants

Dernier jour de formation sur le litige stratégique de droits humains

Le seminaire a été conclu aujourd’hui avec l’exposé de M.A. Nery Rodenas et la licenciée Alejandra Gaonzalez

Lire l'article

Deuxième jour de formation sur le litige stratégique de droits humains

Compte rendu de la formation du 4 octobre 2011 Université Rafael Landivar, Campus Central, Villa Hermosa III, Guatemala Translation by Gabriele Di Genova Carlos González-Caviedes, traductor

Lire l'article

Formación de formadores en litigio estratégico en Guatemala - La delicada cuestión del equilibrio de las opciones en litigio estratégico y la construcción de una memoria colectiva para la humanidad

En un entorno tranquilo y sereno, el Decano de la Facultad de Ciencias Jurídicas y Sociales, Dr. Rolando Escobar Menaldo, aperturó este seminario subrayando la necesidad de no solamente encontrar una vía en cuanto a litigios estratégicos de defensa de los derechos humanos pero también de mejorar la legislación y compartir la jurisprudencia. También agradeció a ASF C y a la Sra. Claudia López David, coordinadora en Guatemala de esta iniciativa. La universidad aceptó compartir sus salones virtuales con los participantes de las sedes de Quetzaltenango, Huehuetenango y Alta VeraPaz permitiéndoles asistir e interactuar durante el periodo de preguntas con los conferencistas reunidos en la capital. Fue una experiencia positiva que después de ciertos ajustes técnicos menores fue, en nuestra opinión, un ejemplo a repetir cuando se conocen las dificultades de accesibilidad para los juristas que ejercen lejos de la capital.

Lire l'article

Advances and Controversies in Post-conflict Justice in Guatemala

A few reflections from a recent cooperant in the Special Armed Conflict Unit of the Guatemalan Public Prosecutor’s Office

Lire l'article

Formation des Formateurs en matière de litige stratégique au Guatemala - La délicate question de l’équilibre des choix dans le litige stratégique et la construction d’une mémoire collective pour l’humanité

Dans une ambiance calme et sereine, le doyen de la Faculté de Sciences Juridiques et Sociales, Dr. Rolando Escobar Menaldo, a ouvert ce seminaire en soulignant : la nécessité de non seulement trouver une voie en matière de litiges stratégiques de défense des droits humains, mais d’améliorer la législation et de partager la jurisprudence, remerciant du même souffle ASF C et Claudia Lopez Perez, coordonnatrice au Guatemala, de cette initiative. L’Université accepta de partager ses salles virtuelles avec les participants des localités de Quetzaltenango, Huehuetenango et Alta Vera Paz leur permettant d’y assister et d’interagir durant la période des questions avec les conférenciers réunis dans la capitale. En tout, 50 personnes ont pu participer à la formation. Heureuse expérience qui après des légers ajustements techniques est à notre avis un exemple à suivre lorsqu’on connait les difficultés d’accessibilité pour les juristes exerçant loin de la capitale. In a calm environment the dean of the Faculty of Legal and Social Sciences, Dr. Rolando Escobar Menaldo, began the seminar by highlighting the necessity of not only finding an avenue in matters of strategic litigation in defense of human rights, but also ameliorating the legislation and sharing and gaining access to jurisprudence. Simultaneously Dr. Escobar Menaldo thanked Lawyers Without Borders Canada and Claudia Lopez Perez, the coordinator in Guatemala of this initiative. The University chose to share virtual classrooms with participants in the localities - campus Quetzaltenango, Huehuetenango and Alta Vera Paz. In this manner, they were able to assist and interact during question period with participants located in the capital. After some simple technical adjustments the experience proved to be a formidable solution for jurists practicing outside the capital faced with obstacles in accessibility. It is certainly an example to be followed in the future. Translation by Gabriele Di Genova

Lire l'article

Visite de M. Morales, négociateur en chef des Hul'qumi'num dans l'est du pays.

Avocats sans frontières Canada est fier d'avoir invité M. Robert Morales, négociateur en chef du Hul'qumi'num Treaty Group à partager ses expériences avec des universitaires, étudiants, juristes, avocats et autres personnes intéressées par la Commission internaméricaine des droits de l'Homme.  Voici un compte-rendu de son voyage.

Lire l'article

Despojo y restitución de tierras en Colombia: el caso de Jiguamiandó y Curvaradó

El pasado mes de junio ASFC participó en una misión de observación internacional en la cuenca del río Curvaradó, en el departamento del Chocó. El motivo, acompañar la realización del censo de los habitantes originarios de las cuencas del río Curvaradó y Jiguamiandó ordenado por la Corte Constitucional de Colombia en el Auto del 18 de mayo de 2010 (ver http://www.semana.com/documents/Doc-2066_2010518.pdf).

Lire l'article

Dépossession et restitution des terres en Colombie: le cas de Jiguamiandó et Curvaradó

En juin dernier, ASFC a participé à une mission internationale d'observation près de la rivière Curvaradó, dans le département du Chocó. Il s’agissait alors de suivre le recensement des habitants des bassins des rivières Curvaradó et Jiguamiandó, ordonné par la Cour constitutionnelle de Colombie dans la résolution judiciaire du 18 mai 2010 (voir http://www.semana.com/documents/ Doc-2066_2010518.pdf).

Lire l'article

Colombie : Vers un dialogue entre les communautés et les entreprises

Les 12 et 13 juillet derniers, j’ai participé à Bogota à titre de coopérante bénévole à une conférence sur la consultation des populations autochtones et afro-descendantes. La conférence parrainée par ASFC et Oxfam était organisée par les deux organisations nationales qui représentent respectivement les Afro-colombiens et les Autochtones colombiens.

Lire l'article

Une décision historique! 6 060 ans de prison pour quatre responsables du massacre de Las Dos Erres

C’est une décision historique qui a été rendue le 2 août 2011 par le Tribunal de première instance (Tribunal primero de sentencia penal, narcoactividad y delitos contra el ambiente) dans le cas du massacre commis en décembre 1982 contre la communauté de Las Dos Erres au Guatemala. Quatre ex-militaires ont été condamnés à la peine maximale (6 060 ans de prison pour trois d’entre eux, 6 066 ans pour le quatrième) pour torture, viol et meurtre de plus de 200 civils non-combattants sans défense (incluant femmes enceintes, enfants et bébé naissants) et pour crimes contre l’humanité.

Lire l'article

Merci à nos partenaires sans frontières

Consulter la liste des partenaires