Retour à la section « Le blogue des coopérants »

ASF rencontre les autorités du peuple Embera en Colombie

Profitant de son passage dans la région du Caldas, l’équipe d’ASF a rencontré le mardi 7 juillet 2009 les autorités de la communauté autochtone Embera réunies à Rio Sucio, à deux heures de route de Manizales, la capitale du département.

La partie du projet d’ASF relative à la formation, l’accès à la justice et à la représentation légale ainsi qu’aux actions judiciaires en faveur des communautés autochtones qu’ASF et son partenaire colombien Corporación Colectivo de abogados José Alvear Restrepo (CCAJAR) se concentre sur les communautés Awa, Kankuamo, Nasa et Wiwa. Cependant, il apparaissait opportun de partager avec la nation Embera qui a été active, notamment avec le soutien de la Comisión colombiana de juristas, dans la mise en œuvre d’actions de protection contre les violations des droits fondamentaux collectifs et individuels.

Les gouverneurs de la communauté, dont les réunions sont devenues quasi clandestines tant la persécution et les menaces sont fortes, ont tracé un sombre portrait de la situation. Massacres, assassinats de leaders sociaux et politiques, emprisonnements politiques, stigmatisation en tant que « collaborateurs de la guérilla », accusations d’appartenance aux groupes armés illégaux et poursuites judiciaires abusives (pratique appelée « judicialisation »), atteinte aux droits territoriaux par des intérêts privés et étatiques… L’un des gouverneurs a ainsi résumé la situation : « Nous les autochtones sommes pris au milieu d’un conflit armé auquel nous ne participons pas mais qui a un impact négatif immense sur nous. »

Les besoins d’accompagnement national et international sont grands face à une telle persécution. ASF a convenu d’inviter les leaders de la communauté à participer au forum organisé à Bogotá en décembre 2009 et d’étudier les possibilités de coordination d’actions.
 

Merci à nos partenaires sans frontières

Consulter la liste des partenaires