Retour à la section « Nouvelles & articles »


Avocats sans frontières lance un projet pour l’accès à la justice des victimes de violations de droits humains au Honduras


Tegucigalpa, le 28 juin 2018 – Avocats sans frontières Canada (ASFC) est heureuse de lancer officiellement aujourd’hui le projet « Justice, gouvernance et lutte contre l’impunité au Honduras », d’une durée de cinq ans (2018-2023) avec l’appui d’Affaires mondiales Canada à hauteur de 11,6 M $CAD. Ce projet vise à accroître l’accès à la justice pour les victimes de violations des droits humains et à soutenir les organisations de la société civile et les acteurs de la justice afin de renforcer leur rôle de piliers de la bonne gouvernance et de garants de l’État de droit.  

Le développement d’une jurisprudence qui intègre les bonnes pratiques nationales et internationales en matière de droits humains permettra de faire émerger un cadre juridique qui contribue à une protection effective des droits fondamentaux des personnes les plus vulnérables et d’intensifier la lutte contre la corruption et l’impunité. 

S’inscrivant au cœur de la Politique d’aide internationale féministe du Canada, le projet met l’accent sur l’accès à la justice des femmes et des filles, la promotion des droits des femmes et la lutte aux violences basées sur le genre.  

L’expérience d’ASFC en Amérique latine, en Afrique et dans les Caraïbes démontre qu’en renforçant la représentation juridique des victimes et des personnes en situation de vulnérabilité, on donne du mordant à la lutte contre l’impunité. C’est l’objectif que poursuit ce projet : accroître la participation citoyenne à l’édification de l’État de droit par une combinaison d’initiatives judiciaires et de plaidoyer. En aidant nos partenaires honduriens à saisir les tribunaux de cas qui font ressortir la discrimination et les violences subies par les femmes et les personnes en situation de vulnérabilité, on alimente des processus de réforme et des transformations qui ont un impact durable, explique Me Pascal Paradis, directeur général d’ASFC. 

Au terme de ce projet, les victimes de violations des droits humains, en particulier les femmes et les filles, bénéficieront d’un meilleur accès aux services d’avocat(e)s spécialisé(e)s. Les organisations de la société civile seront davantage outillées pour mener des actions de plaidoyer auprès de l’État et d’exiger qu’il satisfasse à ses obligations. 


À propos d’Avocats sans frontières Canada 


Avocats sans frontières Canada a pour mission de soutenir la mise en œuvre des droits humains des personnes en situation de vulnérabilité par le renforcement de l’accès à la justice et à la représentation juridique. Elle est active au Honduras depuis 2013, notamment à travers le programme de coopération volontaire canadien en collaboration avec le Comité de familiares de detenidos desaparecidos en Honduras (COFADEH) et le Centro de investigacion y promoción de los derechos humanos en Honduras (CIPRODEH). Le projet est réalisé avec l’appui du gouvernement du Canada accordé par l’entremise d’Affaires mondiales Canada (AMC).