Retour à la section « News and Articles »


La CIDH de passage en Haïti, 10 ans plus tard...


Dix ans après sa dernière visite de travail, la Commission interaméricaine des droits de l’Homme (CIDH) était de passage en Haïti les 3 et 4 juin 2019. La délégation, composée du secrétaire général et de son adjointe, a rencontré les autorités locales, la société civile et ASFC.

Les rencontres, très appréciées par la société civile, ont permis de dresser un portrait de la situation des droits humains en Haïti, particulièrement des droits des femmes et des minorités sexuelles, de même que de la lutte contre l’impunité et la corruption.

Cette visite a également été l’occasion pour les défenseur.es des droits de la personne de se familiariser avec les modes d’intervention de cette structure régionale et de faire le suivi des audiences thématiques auxquelles certaines organisations haïtiennes et ASFC ont participé à Washington et en Bolivie plus tôt cette année.

Crée en 1959, la CIDH est un organe principal et autonome de l’Organisation des États américains (OEA) qui a pour mandat de promouvoir et de protéger les droits de la personne dans le continent américain. Ses interventions s’appuient sur trois axes : le système de pétition individuelle, le suivi de la situation des droits de la personne dans les États membres et l’attention portée aux lignes thématiques prioritaires.

Elle organise aussi tous les ans des audiences thématiques dans divers pays de l’Amérique du Sud. Pour l’année 2019, ASFC, Kay Fanm et l’Office de protection du citoyen (OPC) ont porté à l’attention des commissaires la situation d’impunité des violences faites aux femmes en Haïti lors de la 171e audience tenue à Sucre en Bolivie. Au cours de cette audience, la délégation a fait plusieurs recommandations à l’État haïtien et aux commissaires pour à la fois prévenir les violences et en punir les auteurs.

Pour de plus amples informations sur la thématique de l’impunité des violences faites aux femmes, nous vous invitons à consulter le mémoire soumis à la CIDH en marge de l’audience.