Volver a la sección « Noticias y artículos »

Le Fonds au profit des victimes et les autorités maliennes doivent travailler ensemble


3 décembre 2019 -  Le Fonds au profit des victimes (FPV), chargé de mettre en œuvre les ordonnances de réparations de la Cour pénale internationale (CPI), s’est rendu à Bamako en octobre 2019 et a confirmé que les réparations aux victimes d’Ahmad Al-Mahdi commenceront à être octroyées dès mars 2020. 

 

Trois ans plus tôt, Al-Mahdi avait été déclaré coupable et condamné à une peine de 9 ans d’emprisonnement pour crimes de guerre, en raison de sa participation à la destruction de bâtiments historiques et religieux durant l’occupation de Tombouctou en 2012.

 

Avocats sans frontières Canada (ASFC) se réjouit de cette évolution, une première pour les victimes du conflit, et enjoint le FPV à arrimer cette démarche à celles qui sont en cours au Mali. 

L’annonce de la mise en œuvre prochaine du programme de réparations mis en œuvre par le Fonds, qui comprendra des mesures d’indemnisation individuelles, des mesures collectives et des mesures symboliques, est également significative. Cette avancée représente le premier résultat concret de la justice transitionnelle aux yeux des Malien.nes.

Lire la suite.


Contact


Aristide Nononsi, chef de mission d’ASFC au Mali

aristide.nononsi@asfcanada.ca

Gracias a nuestros socios sin fronteras

Consulter la liste des partenaires