Retour à la section « Nouvelles & articles »

Affaire Duvalier: une étape importante pour la justice en Haïti

Six ans après que la Cour d’appel de Port-au-Prince a rendu une décision historique dans la procédure contre l’ex-Président à vie Jean-Claude Duvalier, le Collectif contre l’impunité et Avocats sans frontières Canada soulignent l’importance de cette affaire pour l’avenir de la justice haïtienne dans leur livret: Affaire Duvalier: une étape importante pour la justice en Haïti.

 

De gauche à droite: les magistrats Durin Duret Junior, Jean Joseph Lebrun et Marie Jocelyne Casimir de la Cour d’appel de Port-au-Prince ayant rendu l’ordonnance du 20 février 2014.

La Cour d’appel de Port-au-Prince ayant rendu l’ordonnance du 20 février 2014.

Cette décision représente en effet une étape importante dans la construction de l’État de droit dans le pays, et dans la reconnaissance de l’égalité de toutes et tous devant la loi. Elle fait ressortir plusieurs constats, dont les faits que personne n’est au-dessus de la loi, que peu importe son statut, une personne inculpée doit faire l’objet d’une enquête sérieuse pour ultimement déterminer sa culpabilité et que l’État haïtien a la responsabilité de s’assurer que tous les droits fondamentaux des Haïtiens et Haïtiennes sont respectés.

 

Affaire Duvalier 

François Duvalier et son fils Jean-Claude Duvalier ont instauré une dictature en Haïti durant près de trente ans, du 22 octobre 1957 au 7 février 1986. Le régime des Duvalier, en s’appuyant sur le corps paramilitaire des «Tontons Macoutes», a maintenu un climat de terreur dans le pays. Sous ce régime, des violations systématiques de droits humains et des crimes à caractère politique ont été perpétrés.

 

Jean-Claude Duvalier assistant à une audience. Cour d’appel de Port-au-Prince, 28 février 2013.

Jean-Claude Duvalier assistant à une audience. Cour d’appel de Port-au-Prince, 28 février 2013.

 

La chute du régime Duvalier, le 7 février 1986, a marqué le point de départ d’une longue quête de justice. 

 


CLIQUEZ ICI POUR EN SAVOIR PLUS

 

Merci à nos partenaires sans frontières

Consulter la liste des partenaires