Retour à la section « Nouvelles & articles »

L'amélioration de l'accès à la justice passe aussi par l'éthique et la déontologie


Cette semaine débute à Port-au-Prince une formation sur l’éthique et la déontologie au profit de 30 jeunes avocates et avocats issu.e.s du barreau de Port-au-Prince. La formation s'inscrit dans le cadre de notre projet Accès à la justice et lutte contre l'impunité en Haïti (AJULIH) et est dispensée, à l’initiative du Bâtonnier de Port-au-Prince, dans le cadre d’un partenariat tripartite entre ASFC, le Barreau du Port-au-Prince et le Barreau du Québec. 

 

Participant.e.s à la formation.

 

Cette première séance bénéficie de l’expertise de Me Madeleine Lemieux, ancienne Bâtonnière du Québec et de Me Stanley Gaston, bâtonnier sortant de l’ordre des avocats de Port-au-Prince.

Professeure à l’École de formation professionnelle du Barreau du Québec en éthique, déontologie et droit administratif, Me Madeleine Lemieux est aussi membre du Conseil d’administration d’Avocats sans frontières Canada (ASFC). Elle a siégé sur plusieurs comités du Barreau et a joué un rôle important dans la réforme du Code d’éthique et de déontologie du Québec.

 

Me Madeleine Lemieux, qui donne le premier volet de la formation en éthique et déontologie, organisée en collaboration avec le Barreau de Port-au-Prince et le Barreau du Québec.

 

Cette formation est la première portion d’un programme de formation qui s'échelonnera sur trois ans. Une délégation plus restreinte se rendra au Québec, en septembre 2020, pour participer à la formation officielle et obligatoire dispensée par l’École du Barreau.

Bien sûr, nous vous tiendrons au courant des développements pour ce projet à la fois emballant destiné à favoriser l'échange d'expertise, les leçons apprises, et laisser des empreintes durables au sein de la communauté juridique haïtienne.

 

Merci à nos partenaires sans frontières

Consulter la liste des partenaires