Retour à la section « Nouvelles & articles »

ASFC salue la volonté du Procureur général de Colombie d’accroître les ressources consacrées aux enquêtes portant sur les « falsos positivos »

Le 20 septembre dernier, M. Eduardo Montealegre, Procureur général de la Colombie, a fait écho au travail de plaidoyer mené par ASFC et ses partenaires dans la foulée de la publication du rapport « The Principle of Complementarity in the Rome Statute and the Colombian Situation : A Case that Demands More than a Positive Approach », dans lequel ASFC soutient que les autorités colombiennes, si elles souhaitent agir en conformité avec leurs engagements en vertu du Statut de Rome, doivent investir davantage de ressources dans les enquêtes et les procès portant sur des crimes tombant sous la compétence de la Cour pénale internationale (CPI). Ce rapport estime que, dans l’état actuel des choses, il n’est possible d’affirmer que la Colombie ait la volonté de sanctionner les plus hauts responsables des crimes contre l’humanité commis en Colombie, et, à moins d’un changement de cap majeur, que le Procureur de la CPI se devait d'ouvrir une enquête comme l’y autorise l’article 15 du Statut.

Dans sa récente déclaration, le Procureur général de la Colombie s’est engagé à affecter un nombre accru de procureurs aux enquêtes portant sur le phénomène des « falsos positivos » (exécutions extrajudiciaires), en insistant sur le danger que représenterait la CPI si des efforts supplémentaires n'étaient pas engagés pour rendre justice aux victimes. Un changement d’approche est annoncé : cessation des procès menés de manière fragmentaire pour privilégier une approche intégrée permettant d’exposer le caractère organisé de ces meurtres.

Si ASFC ne peut s’en attribuer tout le crédit, il est indéniable que son rapport – ainsi que les évènements de lancement et de présentation à La Haye et à Bogota – a joué un rôle dans cette volte-face. ASFC continuera de suivre l’évolution de la situation, et espère que des mesures seront prises à brève échéance afin de mettre en œuvre ces changements attendus de longue date.

 

Liens externes :

http://www.eltiempo.com/justicia/casos-de-falsos-positivos-van-hacia-impunidad-fiscal_12241024-4

http://colombiareports.com/colombia-news/news/26127-colombia-risks-icc-intervention-over-poor-results-in-army-killings-investigations-chief-prosecutor.html

Merci à nos partenaires sans frontières

Consulter la liste des partenaires