Retour à la section « Nouvelles & articles »

ASFC se réjouit de la citation à procès de l’ex-dictateur Efraín Ríos Montt

Avocats sans frontières Canada (ASFC) salue la décision de la juge de l’enquête préliminaire de citer à procès l’ancien chef d’État du Guatemala pour génocide et crimes contre l’humanité.

La juge de l’enquête préliminaire a estimé qu’il y avait suffisamment de preuve pour justifier la tenue d’un procès. Efraín Ríos Montt est accusé de génocide et de crimes contre l’humanité visant le peuple Maya Ixil, alors qu’il était à la tête d’une junte militaire entre 1982 et 1983, les années les plus brutales de la guerre civile au Guatemala. Selon les enquêtes, 1 771 personnes perdirent la vie au cours de plus d’une dizaine de massacres perpétrées sous son régime dictatorial.

L’immunité parlementaire dont bénéficiait Ríos Montt a pris fin au terme de son mandat de député en janvier 2012. Les avocats de la défense ont soutenu que leur client ne pouvait être tenu responsable des atrocités commises par ses soldats, n’ayant pas de contrôle sur leurs opérations et ne déterminant pas le degré de force utilisé. Les procureurs de la poursuite ont pour leur part rappelé que Ríos Montt avait le contrôle nécessaire sur ses troupes en tant que chef d’État et des forces armées.

Cette décision est une victoire symbolique pour les familles des victimes qui attendent depuis de nombreuses années qu’il soit traduit devant la justice. ASFC souligne tout particulièrement la contribution majeure des avocats du Cabinet juridique de droits humains (CJDH) du Guatemala qui représentent les dites familles à titre de partie civile. Le CJDH est un partenaire qu’ASFC appui au Guatemala pour mettre en œuvre des projets de lutte contre l’impunité et de litige stratégique.
 

Merci à nos partenaires sans frontières

Consulter la liste des partenaires