Retour à la section « Nouvelles & articles »

Cas « du Palais de Justice » : ASFC se réjouit de la décision du Tribunal supérieur de Bogotá de maintenir la condamnation de 30 ans d’incarcération du colonel à la retraite Plazas Vega

Le 9 juin 2010, après deux ans de procès, le colonel à la retraite Luis Alfonso Plazas Vega a été condamné à 30 ans de prison pour la disparition forcée, en novembre 1985, de 11 personnes lors d’une opération militaire visant à reprendre le contrôle du Palais de Justice de Bogotá qui avait été pris d’assaut par le mouvement de guérilla (aujourd’hui démobilisé) M-19. À peine un mois plus tard, le 13 juillet 2010, la décision est portée en appel.

Après avoir étudié les 42 465 documents relatifs au cas, le Tribunal supérieur de Bogotá (TSB) a jugé que Plazas Vega, incarcéré depuis le 16 juillet 2007, devait purger l’intégralité de sa peine. Le TSB a également mentionné que la condamnation du colonel Plazas Vega ne porte en fait que sur la disparition forcée d’Irma Franco, ex-guérillera, et de Carlos Rodríguez, administrateur de la cafétéria du Palais de justice.

Il s’agit là d’une victoire importante pour nos collègues du CAJAR qui ont agi dans ce procès à titre de représentants de la partie civile.

Pour plus d'information, consultez le texte du jugement.
 

Merci à nos partenaires sans frontières

Consulter la liste des partenaires