Retour à la section « Nouvelles & articles »

Le projet visant à renforcer l’accès à la justice pour les femmes et les enfants victimes de violence sexuelle au Pérou se conclut par des résultats probants

Entre décembre 2012 et mars 2013, ASFC a mené conjointement avec son partenaire local IPRODES, un projet visant à renforcer l’accès à la justice des femmes, fillettes, garçons et adolescents péruviens victimes de violence sexuelle.

Le projet prévoyait notamment l’élaboration et la diffusion d’un guide servant d’outil de travail pour les avocats et magistrats devant traiter ce genre de cas. Des formations pour les magistrats ainsi qu’une conférence internationale visant le partage d’expériences étaient également prévues. Non seulement le projet a atteint tous les résultats espérés, il a même dépassé les attentes à plusieurs égards.

Tout d’abord, le guide a dû être réimprimé pour répondre à la demande des nombreuses institutions péruviennes, dont le Conseil des procureurs provinciaux de Lima, le Programme national contre la violence familiale et sexuelle du ministère de la Femme et des Populations vulnérables, la Direction générale de la défense publique et de l’accès à la justice du ministère de la Justice et des Droits humains et le Centre de recherches judiciaires. Au total, près de 1000 guides ont été distribués.

Ensuite, à travers les ateliers de formation et la conférence internationale, 320 personnes ont pu accroître leurs connaissances et capacités en matière de traitement de la preuve dans les cas de violence sexuelle. De ce nombre, on compte 16 parents de victimes (1 homme et 15 femmes) et 304 opérateurs de la justice (177 hommes et 127 femmes).

Finalement, le résultat le plus important de ce projet est certes la naissance d’une jurisprudence favorable à la pleine mise en œuvre de l’accord plénier expliqué et vulgarisé dans le guide. En effet, dans un cas impliquant une victime d’âge mineur, la Cour supérieure de Huánuco a condamné l’agresseur en se basant sur la déclaration initiale de la victime plutôt que sur la rétractation ultérieure de cette dernière.

Le projet d’ASFC et d’IPRODES a été rendu possible grâce au soutien du Fond canadien d’initiatives locales (FCIL) de l’Ambassade du Canada au Pérou.

Merci à nos partenaires sans frontières

Consulter la liste des partenaires