Retour à la section « Nouvelles & articles »

Mali : la première audience de la CVJR a permis à des victimes d’exprimer publiquement leurs souffrances


Bamako le 17 janvier 2020 – Avocats sans frontières Canada (ASFC) tient à féliciter la Commission Vérité, Justice et Réconciliation (CVJR) pour la tenue de sa première audience publique. Pour la première fois, des victimes de violations des droits humains ont pu se prévaloir d’une tribune pour témoigner publiquement des souffrances qu’elles ont vécues, de même que des conséquences sur leur quotidien et leur communauté.

 « L’initiative de la CVJR est à saluer, car elle s’inscrit dans un contexte de recrudescence des violences au Mali et dans la sous-région. La réussite de l’événement démontre que les victimes veulent sortir de leur silence, qu’elles sont prêtes à braver l’instabilité ambiante, et que le Mali est prêt à écouter leur vérité dans une optique d’apaisement et de réconciliation », souligne Aristide Nononsi, chef de mission d’ASFC au Mali.

En tant que partenaire technique et financier de la CVJR depuis le début de son mandat, en 2015, ASFC se réjouit de cette avancée historique qui a permis de libérer la parole, de contribuer à la vérité, de poursuivre le processus de réconciliation nationale et de favoriser l’instauration d’une paix durable.

Lire la suite du communiqué.

Merci à nos partenaires sans frontières

Consulter la liste des partenaires