Retour à la section « Nouvelles & articles »

Pas question d’abandonner pour la Commission Vérité, Justice et Réconciliation au Mali

En dépit de la crise sociopolitique à laquelle le Mali fait face, la Commission Vérité, Justice et Réconciliation (CVJR) poursuit ses activités. La Commission a organisé, le jeudi 20 aout, un atelier de présentation de la politique de réparation dédié aux organisations de la société civile malienne. Ces organisations, y compris les associations de victimes, jouent un rôle crucial dans la mise en œuvre et le suivi des mesures contenues dans cette politique.

 

Atelier sur la politique de réparation au Mali, organisé le jeudi 20 août 2020
Atelier sur la politique de réparation au Mali, organisé le jeudi 20 août 2020

 

Avocats sans frontières Canada, partenaire de la CVJR dans cette initiative, est convaincue que le respect des droits humains, la réconciliation et la paix au Mali sont et demeurent les priorités dans le contexte actuel. 

Nous saluons donc la participation des organisations à cet atelier, de même que leur détermination à accompagner les victimes dans leur combat pour que leur voix soit entendue.

 

L’importance des réparations pour favoriser la paix et la stabilité


L’objectif de la politique de réparation est de contribuer à la construction d’un Mali juste, pacifique, uni et réconcilié à travers la restauration de la dignité. S’adressant à toutes les victimes sans distinction, elle accorde toutefois une attention particulière aux femmes et aux enfants, ainsi qu’aux autres personnes en situation de vulnérabilité. 

Les réparations constituent une étape primordiale pour la construction de la paix et de la réconciliation au Mali, en complémentarité avec les autres mesures prévues dans le cadre de la politique nationale de justice transitionnelle et l’Accord pour la Paix et la Réconciliation Nationale.

Puisqu’aucune crise ne peut dénaturer le caractère fondamental des droits humains, il est plus que jamais nécessaire de rappeler le droit à un recours effectif des victimes pour assurer la non-répétition des crises au Mali.

 


Pour en savoir plus, consulter notre rapport «La réparation des victimes de la crise malienne: une obligation et une nécessité».

 

Merci à nos partenaires sans frontières

Consulter la liste des partenaires