Retour à la section « Nouvelles & articles »

Ratification du statut de Rome par le Guatemala

ASFC salue la reconnaissance par le Guatemala de la compétence de la Cour pénale internationale (CPI). Par la ratification du Statut de Rome, le Guatemala deviendra le 121e État partie au traité le 1er juillet 2012.

Pascal Paradis, DG d’ASFC, a déclaré : « La confirmation de l’entrée en vigueur du Statut de Rome au Guatemala en juillet 2012 est consistante avec les nombreux progrès en matière de droits humains auxquels nous assistons dans ce pays depuis les derniers mois. Cette décision courageuse et lucide lance un message fort à l’effet que les personnes responsables pour les crimes les plus graves ne resteront pas impunies au Guatemala, rejoignant ainsi les 120 États qui ont eux aussi reconnu l’universalité des principes contenus dans le Statut de la Cour pénale internationale. ASFC et ses partenaires sur le terrain continueront à déployer leurs meilleurs efforts afin de vaincre l’impunité et nous sommes convaincus que l’adoption du Statut de Rome sera un outil fort utile en ce sens. »

ASCF espère que l’adhésion du Guatemala incitera d’autres gouvernements d’Amérique centrale à ratifier le Statut de Rome.
 

Merci à nos partenaires sans frontières

Consulter la liste des partenaires