Retour à la section « Nouvelles & articles »

Recrudescence des attaques et menaces: Les avocats défenseurs des droits humains de Colombie dans la ligne de mire

Paradoxalement, les récentes avancées constatées sur le plan de la lutte contre l'impunité - qui se manifestent notamment par la condamnation a 30 ans de prison du colonel à la retraite Luis Alfonso Plazas Vega et la condamnation à 40 ans de prison prononcée à l'encontre de 6 soldats trouvés coupables du meurtre de l'indigène Edwin Legarda (voir les entrées au blogue de juin 2010) - ont résulté en une vulnérabilité accrue pour les avocats qui défendent les victimes dans pareils procès, dont au premier chef les partenaires principaux d'ASF Canada en Colombie, soit le CAJAR (voir entrée au blogue du 13 septembre).

On constate toutefois que les attaques et intimidations ne se limitent pas à la capitale Bogota, au contraire. Le 20 octobre dernier, ASF Canada, l'ACADEUM et le CAJAR ont dinoncé par le biais d'un communiqué conjoint une série d'incidents de sécurité dont furent victimes des avocats défenseurs des droits humains de la région de Cali dans le département du Valle del Cauca (sud-ouest de la Colombie) et dont le texte (en espagnol) peut être consulté sous:

http://www.acadeum.org/index.php?option=com_content&view=article&id=94:preocupacion-por-incremento-de-amenazas-a-abogados-defensores-de-ddhh-en-cali&catid=29:pagina-principal&Itemid=1

C'est dans ce contexte que s'inscrira la prochaine mission d'ASFC en Colombie. En effet, du 2 au 11 novembre, le chargé de programme se rendra a Bogotá et Cali, où il compte aborder avec les autorités compétentes ce grave problème de sécurité publique, qui gène la revendication des droits des victimes à la vérité, la justice et une réparation proportionnelle aux dommages qu'elles ont subis.

Merci à nos partenaires sans frontières

Consulter la liste des partenaires