Retour à la section « Nouvelles & articles »

Démystifier la traite de personnes avec Me Karine Ruel

Dans le cadre de sa série «Fière d'être engagée», Avocats sans frontières Canada eu la chance de s'entretenir, le 17 septembre dernier, avec Me Karine Ruel, une avocate criminaliste experte en droit international humanitaire, sur la question épineuse de la traite de personnes. Travaillant auprès de victimes de crime depuis maintenant plusieurs années, Me Ruel démystifie, dans ce webinaire, la manière dont la traite est réellement vécue, et plus particulièrement depuis le début de la pandémie.  

Souvent on a l’image de la traite de personnes, soit le vieux monsieur étranger qui s'en va consommer des petites filles mineures dans un pays exotique [...] ou bien l’article sensationnel où l’on voit des personnes attachées à un radiateur dans un pays étranger; souvent on pense que c’est ça la traite de personnes. Et ce n’est pas vraiment ça, c’est un mythe. 

Mais, qu'en est-il donc vraiment? Quelles formes la traite prend-elle? Les réponses dans le webinaire: Démystifier la traite de personnes (Regarder)

Entretien vidéo Me Karine Ruel, traite de personnes, Amérique centrale, ASFCanada, 2020.


La COVID-19, un défi majeur pour les victimes de traite


L’instauration des mesures sanitaires nécessaires à contenir la propagation de la pandémie a pour effet, dans certains cas, de renforcer la vulnérabilité de populations, dont des victimes actuelles et potentielles de traite de personnes. 

Le caractère restrictif de certaines d'entre elles, le confinement obligatoire par exemple, augmente leur précarité et décuple les opportunités de recrutement. 

On estime le nombre de victimes actuelles de ce crime à plus de 2,5 millions dans le monde et ce nombre pourrait malheureusement croître davantage en raison de la pandémie. 

En savoir plus


Me Karine Ruel, défenseure des droits humains sans frontières


Me Ruel a exercé pendant plusieurs années au Québec, aussi bien comme avocate de la défense que comme procureure de la Couronne, avant de rejoindre le domaine de la coopération internationale. 

Me Karine Ruel, avocate principale, Avocats sans frontières Canada, 2020.

Me Karine Ruel, avocate principale chez ASFC

Après avoir géré pendant pas moins de 16 ans différents projets visant la défense des droits humains en Amérique latine, en Afrique et au Moyen-Orient, elle s’est jointe à Avocats sans frontières Canada comme avocate principale en 2018.

Également de Me Ruel: La traite de personnes : la nécessité d’une approche au-delà des frontières

 

Soyez au fait de nos prochains webinaires en suivant notre page Facebook.

Merci à nos partenaires sans frontières

Consulter la liste des partenaires