Haïti


2010-2013


Justice de première ligne


Le programme a permis de donner aux citoyen-ne-s haïtien-ne-s, en particulier les populations sinistrées les plus vulnérables, un accès gratuit à la justice et à la représentation légale. Le projet a permis d’appuyer la mise en place d’une justice de proximité tout en jetant des bases qui favoriseront la reconstruction du système de justice et, si possible, influenceront sa réforme.

Pour y arriver, des avocat-e-s haïtien-ne-s et des membres de la société civile haïtienne se sont mobilisés, notamment dans des centres de justice de proximité mis en place, dans ou autour de certains camps de sinistrés, afin d’offrir aux populations ciblées des conseils juridiques et des modes alternatifs de règlement des conflits (médiation, conciliation, arbitrage).

Des recherches juridiques ont permis de soutenir ces activités, des programmes de formation ont été donnés à l’intention des avocats, des magistrats et des autres acteurs du système de justice. Des activités d’information et d’éducation populaire à l’intention des populations sinistrées ont également fait partie des services offerts par ASFC et ses partenaires.

GALERIE PHOTOS


Partenaires locaux


Barreau de Port-au-Prince

Kay Fanm

Mairie de Tabarre

Ministère de la Condition Féminine et des droits des femmes d'Haïti (MCF)

Mouvement des femmes haïtiennes pour l’éducation et le développement (MOUFHED)

Ministère de la justice et de la sécurité publique d'Haïti (MJSP)

Solidarité Fanm Ayisyen (SOFA)


Partenaires du programme


Avocats sans frontières à Bruxelles

Barreau du Québec

Centre de d'étude et de coopération internationale  (CECI)

Organisation internationale des migrations  (OIM)


Partenaire financier


Gouvernement du Canada